: 3 min

Femmes, câblage et Haute Couture

Quel est le point commun entre l’Homme invisible, la Haute Couture et l’avion dans lequel tout le monde voyage ? … Réponse : le câblage électrique et ses câbleuses.

 

Telle une robe Haute Couture, les câblages se cachent secrètement derrière le trench-coat des aéronefs.

Parcourant le fuselage en toute discrétion, ils sont l'un des éléments primordiaux de l'architecture d'un avion. Confectionnés sur des sites de productions dans le monde entier, ils font l'objet d'une exigence de qualité et d'un engagement sans pareille des mains impliquées, qui révèlent Safran Electrical & Power comme une Maison de l'aéronautique.

Au fil de la confection, les harnais et câblages passent d'ouvrage de haut vol à pièces de haute couture.

Cela démarre (à l'opposé des défilés) dès la sortie du magasin, lorsque le dossier de fabrication est appliqué tel un croquis de grand couturier.

Aussi raffinés que la soie, la dentelle, le lin ou le satin, les matériaux seront ensuite sélectionnés en fonction leur utilité. Cuivre étamé, argenté, nickelé, aluminium, céramique : tous les câbles seront manipulés avec respect.

Puis, tels des tailleurs aguerris, les opérateurs effectueront la prise de mesure et la coupe. Et pour reconnaître ces pièces précieuses, une étiquette marquera chaque harnais.

Au fil d'un travail aussi minutieux que celui qui impose d'en découdre avec le chas d'une aiguille, dénudage, enfichage, sertissage seront au programme durant le travail de premier bout.

Vient ensuite l'étape délicate du laçage de robe: divisées sur les jig boards, ces plans numériques qui montrent l'organisation d'ensemble du système à monter, les petites mains s'affairent au routage des harnais. Après ce cheminement, l'essayage est presque finalisé. Enfin, le test de connexion clôturera le défilé.

Des câblages uniques et sur mesure, voilà comment se décline la Haute Couture aéronautique. Bien que cachés, les collaborateurs câbleurs qui permettent ce rendu final sont indispensables à l'activité de Safran Electrical & Power.

 

Et pour 80 % d'entre elles dans certains ateliers, il s'agit de petites mains féminines qui, aussi bien dans les étapes de câblage sur planche que de fibre optique, s'appliquent avec soin, rigueur, précision à la fabrication de tous les câbles présents dans un aéronef. Des mains fines sont en effet nécessaires aux tâches minutieuses de cette activité. Mais ce sont également leurs qualités d'observation, d'écoute et de travail appliqué qui font que les femmes sont recrutées en nombre chez Safran Electrical & Power. Et pour déceler les aptitudes de ces futures petites mains aéronautiques, cinq tests sont réalisés lors du recrutement des câbleuses. Tour à tour, les tests de Piórkowski relatif à l'enfilage et l'assemblage rapide de rondelles perforées sur une tige et d'autres tests liés au montage de prises, au vissage et à l'observation 3D permettent de révéler chez un(e) candidat(e) son niveau de stress, sa patience, sa rapidité, son attention aux consignes, sa précision et dextérité, sa motricité et même sa lisibilité du spectre des couleurs.

Chiffres à l'appui et loin d'être cousu de fil blanc, chez Safran Electrical & Power, les femmes sont finalement le sexe fort lorsqu'il s'agit de câblage Haute Couture.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer