: 3 min

Safran Ventilation Systems : « Nous développons des solutions de ventilation qui améliorent l’expérience client »

Que cela soit sur la flotte d’Airbus A320 en exploitation ou sur les nouveaux A320neo, Safran Ventilation Systems développe des solutions de maintenance préventive et de nouvelles architectures d’équipement qui améliorent sensiblement l’expérience client. Nous avons voulu en savoir plus auprès de Charlie Roy, Responsable marketing et stratégie de ventes au sein du département Customer Support and Services.

Quelles est la solution développée par Safran Ventilation Systems pour améliorer l'expérience client sur les équipements de la famille Airbus A320 en exploitation ?

C. R. : Nous avons développé une solution de maintenance prédictive, appelée Ball Bearing Health Monitoring (BBHM) que nous intégrons à nos ventilateurs sur les Airbus A320 en services. C'est une carte électronique que l'on ajoute aux équipements existants. Elle est donc installée en retrofit. Elle capte les vibrations générées par l'usure des roulements et permet de prédire les pannes imminentes. Parce qu'en cas de rupture des roulements, les ventilateurs peuvent émettre une odeur de fumée en cabine obligeant l'équipage à faire demi-tour ou dérouter le vol.

Quel gain pour les compagnies aériennes ?

C. R. :Notre solution permet d'abord aux compagnies aériennes de réduire les coûts opérationnels, puisque l'équipement est arrêté juste avant la casse, il n'y a pas d'odeur de fumée et l'avion peut continuer sa route. Cela protège également leur image auprès des passagers. Enfin, cela engendre une baisse des coûts de réparation. En effet, l'équipement ne nécessite alors qu'une réparation mineure alors qu'une casse de roulement aurait conduit au remplacement de pièces majeures et onéreuses.

Nos ventilateurs en service ont une fiabilité supérieure à 20 000 heures de vol. Cependant, de nombreux opérateurs effectuent des remplacements préventifs des roulements tous les 10 000 heures pour réduire les risques d'odeur de fumée. Le Ball Bearing Health Monitoring évite ces émanations tout en étendant au maximum le temps entre les déposes.

Comment l'offre est-elle reçue ?

C. R. :Très bien. Après quelques mois, notre carnet de commande compte plusieurs milliers de cartes électroniques ou services de modification associés. La raison de ce succès ? Nous avons su fournir une réponse adaptée au besoin exprimé par les opérateurs au cours d'atelier collaboratifs. Nous avons ensuite conduit une solide évaluation en service auprès de trois compagnies aériennes pour s'assurer de la performance de la solution en conditions réelles. Nous avons actuellement 14 000 ventilateurs Airbus A320 en services qui peuvent bénéficier de cette solution. La technologie peut aussi se déployer sur nos équipements installés sur d'autres programmes ainsi que sur des ventilateurs qui ne sont pas de notre conception.

Et qu'en est-il des nouveaux A320neo ?

C. R. : Actuellement, le Ball Bearing Health Monitoring s'applique aux ventilateurs installés sur les appareils de la famille Airbus A320 en services. Pour les avions qui sortent aujourd'hui des lignes d'assemblage, nos équipes Recherche & Technologie ont développé un nouveau ventilateur avec une toute nouvelle architecture, éprouvée sur l'A380 et l'A350 : l'AE1819B00. Sa fiabilité est attendue à environ 60 000 heures de vol, soit 20 ans d'exploitation ! Nos équipes techniques travaillent à une intégration du Ball Bearing Health Monitoring sur ce nouveau ventilateur qui bénéficiera ainsi des technologies les plus avancées du marché.

 

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer